5 Steps to Boost Your Brand Brilliance

 

1. Demandez-vous pour quoi vous voulez être connu?

2. Ne variez pas votre message!

3. Mettez de l’attractivité dans votre contenu!

4. Soyez original !

5. Soyez fier de ce que vous faites et partagez vos succès!

 

Pour lire l’article complet, suivre ce lien:

5 Steps to Boost Your Brand Brilliance ‹ http://coachfederation.org/blog.

5 changements auxquels le coach doit se préparer

 

Les entreprises changent dans de nombreux domaines. Leur réaction à la crise, les nouvelles personnes, les technologies, les envies et les motivations, tout cela devient différent. Comment le professionnel du coaching va-t-il s’adapter? (Excellent article pour les coachs, en anglais)

5 Changes Coaches Should Prepare For ‹ http://coachfederation.org/blog.

Réaction à un article de « Références »

« Références » publie un article qui me fait immédiatement réagir.

confus-emoticoneDéjà le titre : « 6 raisons pour les quelles les bons employés démissionnent? » est interpellant par son choix négatif.  (http://www.references.be/carriere/evoluer/6-raisons-pour-lesquelles-les-bons-employes-demissionnent?)

Quand au contenu, il est une liste de reproches qui peuvent être adressés aux managers en général.

Je vous suggère de relire cet article en mettant dans un premier temps toutes les phrases dans un mode positif et de vous dire « 6 raisons pour lesquelles les bons employés restent? ». Vous verrez que cela soulage énormément.

La question reste intéressante: quelle approche pro-active une entreprise peut-elle mettre en place pour que les employés restent?

Une étude de l’American Management Association portant sur 664,000 employés dans le monde donne le top 5 des attentes:
1. Etre bien à sa place dans l’organisation
2. Etre clair sur le travail attendu et la façon dont il sera mesuré
3. Etre confiant qu’ils sont soutenus dans leur rôle
4. Savoir qu’ils sont valorisés
5. Etre inspiré

Ces employés pensent aussi que leur supérieur direct est la personne clé pour orchestrer ces cinq facteurs.

Pour cela, dans sa dernière conférence en Belgique, organisée par HR Magazine, Elizabeth van Geerestein, proposait une évolution de la culture d’entreprise basée sur trois compétences des managers et des employés:
– L’écoute active
– Donner et recevoir du feedback
– Construire des relations basées sur la confiance.

Alors là, nous pourrons parler de bonnes raisons de rester et d’organisations gagnantes!

 

 

 

Offre spéciale « Coaching d’Eté 2015 »

ImageComment profiter de l’été pour repenser sa vie professionnelle? La vie professionnelle n’est qu’une part de notre vie. Elle représente 32 à 40% de notre temps actif ou éveillé. Ce n’est donc pas négligeable en rapport avec notre bien-être!

Accédez directement à l’offre spéciale « Coaching d’Eté 2015 »

De là deux constats:

  • l’harmonie entre notre vie professionnelle et le reste de notre vie est indispensable,
  • le bien-être dans le travail participe au bien-être de toute notre vie.

Que faut-il pour que mon activité professionnelle participe harmonieusement à mon bonheur, à mon équilibre de vie?

  • Comment puis-je reconnaître que mon travail est une source d’épanouissement?
  • Que puis-je dire des relations que j’ai dans mon travail? Dans quelle mesure suis-je en confiance et en sécurité?
  • Comment se porte mon capital de compétences? Ce travail me permet-il de développer de nouvelles capacités?
  • Quelles sont les valeurs réelles de mon environnement de travail, et à quel point suis-je en accrod avec elles?

Un coach peut-il m’aider, et comment? Pour le savoir, cliquez sur ce lien pour profiter de l’offre spéciale « Coaching d’Eté 2015« . Cette offre spéciale « Coaching d’Eté 2015«  commence par un cadeau. Venez vite le découvrir!

Définir votre marché cible peut gonfler votre chiffre d’affaire!

Bien des entrepreneurs tentent d’avoir un marché très large. Cet excellent article explique comment l’ancien adage « Qui trop embrasse mal étreint »  s’applique aussi à nos raisonnement d’approche d’un marché. (En anglais malheureusement, mais Google Translate peut vous aider à comprendre, et à rire)

 

How Defining Your Target Market Can Pump Up Your Cash Flow | OPEN Forum.

International Coaching Week – 12/05/2014 – Eghezée (Accortise)

 

Coaching, ce mot galvaudé et utilisé à toutes les sauces, qu’en savez-vous au fait ?

IKAWA = Café Rencontres Business IKAWA
Café Entrepreneurs, lundi 12 dès 19hInternational Coaching Week - 12:05/2014 - Eghezée (Accortise)

Accortise
Chsée de Louvain, 42
5310 EGHEZEE

http://www.accortise.eu/

International Coaching Week – 12:05/2014 – Eghezée (Accortise).

Le questionnement du chef d’entreprise

ImageVoici une petite liste des questions entendues lors d’entretien avec des chefs d’entreprise, des cadres ou même des employés.

  • Ma communication est-elle efficace ? Tous les collaborateurs savent-ils où je veux aller avec cette entreprise ?
  • Comment faire pour que les collaborateurs prennent plus d’initiatives heureuses ?
  • Comment trouver du temps ? pour moi, pour ma famille?
  • Puis-je me permettre de respirer, de prendre du recul et penser à des projets nouveaux pour pérenniser mon entreprise ?
  • Où est passé le plaisir ?
  • Comment former, motiver, développer les nouveaux collaborateurs ?

Cela vous semble familier ? Pourquoi ne pas en parler avec un coach ?

N’hésitez pas à me contacter.  Une première rencontre peut se faire face à face, mais aussi au téléphone ou sur Skype.

Le coaching d’entreprise en temps de crise

ImageInvestir dans le coaching en période de crise

Lorsqu’un dirigeant fait appel à un coach professionnel pour l’aider à sortir de la crise passagère que connaît son entreprise, l’argument avancé est souvent celui de dépasser une panne décisionnelle ponctuelle.

En réalité, il s’agit de bien plus que cela puisque la crise que traverse l’entreprise engendre un stress permanent et grandissant pour le dirigeant qui n’en voit pas l’issue.

Recourir aux services d’un coach professionnel lui permet d’avoir le recul nécessaire pour mieux appréhender la situation de crise et prendre les décisions adéquates.

Mais en faisant son travail, le coach professionnel décèle, parfois, les signes avant coureurs de la souffrance patronale, également appelée « burning out », dont on peut citer :

  • L’augmentation des heures du travail aux dépens de la vie familiale et ramener du travail jusqu’à chez lui, fréquemment.
  • Une croissance notable de la nervosité du dirigeant qui devient hyper irritable
  • Renfermement sur soi qui va jusqu’au cloisonnement
  • Sommeil agité
  • Fatigue constante
  • Altération de l’humeur générale vers plus d’autoritarisme envers les collaborateurs…

Le mal-être général du dirigeant en souffrance patronale est difficile à identifier car il se confond avec le stress engendré par la crise que connaît l’entreprise et paraît justifié aux yeux de l’entourage qui ne perçoit pas la détresse du dirigeant concerné.

Merci à http://www.petite-entreprise.net pour cet article