Comment un coach peut faire progresser votre carrière ?

Formation Coaching Ways : Coaching de carrière 

11-12 janvier et 15-16 mars 2014, Bruxelles

Près des deux tiers des personnes interrogées lors d’une enquête de la société Right Management disaient ne pas être satisfaites avec leur job. Ces employés sont souvent laissés à eux-mêmes pour trouver une solution à leur insatisfaction professionnelle. Et ce n’est pas auprès des éventuels coaches internes qu’ils pourront confier leurs désirs de changement.

Le rôle du coach de carrière

Un coach de carrière est comme un guide qui conduit son client dans un terrain inexploré. Le coach n’est pas celui qui cherche activement un nouveau job pour son client. Au contraire, il travaille avec les clients à perfectionner leurs compétences de recherche d’emploi et à renforcer leur profil de candidat afin de décrocher un nouvel emploi ou une promotion qui est plus en ligne avec leurs objectifs de carrière. Ils peuvent également aider les nouveaux diplômés ou des gens plus âgés qui cherchent à réintégrer le marché du travail pour faciliter la transition vers le monde du travail d’aujourd’hui.

Qu’emporterez-vous à la fin de cette formation ?

Vous trouverez le programme détaillé sur le site de Coaching Ways

  • Un ensemble d’outils particulièrement adaptés au coaching de carrière
  • Une clarification de vos propres objectifs de carrière de coach
  • Une expérience vécue du coaching de carrière
  • Un certificat de 28 heures de formation continue (CCE de ICF)
  • Une communauté de coaches actifs dans la coaching de carrière

Informations concernant l’administration: cliquez ici
Informations concernant le contenu pédagogique: cliquez ici
Inscription: cliquez ici

Le coach formateur

Philippe R. Declercq, PCC

Coaching de carrière et compétence 2 (ICF)

Coaching de carrière et compétence 2  : établir l’accord de coaching

ImageIl s’agit ici de comprendre ce que le client souhaite et ce que le coach peut lui apporter. Ceci est directement en lien avec la compétence 1, la déontologie du coach. Si le but du client est d’obtenir un nouvel emploi, ce n’est pas le coach qui va faire le travail à sa place, ou qui va lui donner une méthode à suivre à la lettre (rôle de consultant).

La responsabilité du coach est d’accompagner son client comme un partenaire. Par son savoir-faire, son questionnement puissant et une vision créative,  il stimule la pensée du client pour des solutions qui lui appartiennent et qui maximisent son potentiel.

En coaching de carrière l’accord peut varier selon les demandes et les situations. Ainsi par exemple, le sentiment d’urgence n’est pas le même pour un chômeur que pour celui qui a un job mais se pose des questions pour son avenir.

Malgré cela, le coach s’attachera toujours à pousser son client dans une réflexion profonde qui comprend une vision de l’avenir à long terme et représente une voie vers un avenir radieux.

Le développement de cette vision est le point de passage nécessaire pour atteindre des résultats tangibles qui seront décrits dans le contrat de coaching. Il y a cependant une grande variété dans la demande. Certains clients seront satisfait lorsque leur objectif professionnel à long terme est connu et que la stratégie pour y arriver est définie.  Ils se sentent capable de gérer leur projet dès qu’il est clair. D’autres clients souhaiteront être accompagnés jusqu’aux  premiers moments dans un emploi nouveau.

La semaine prochaine nous verrons comment le coach peut travailler sur la confiance et l’intimité dans cette relation qui engage l’avenir du client de manière significative.

La formation au coaching de carrière est organisée avec Coaching Ways et les détails pour s’inscrire sont disponibles en suivant ce lien:
http://users.skynet.be/momento/cw/page4/page25/index.html